Audrey (44 ans), Sandra (47 ans) Les Gazelles en Marinières Saint-Brieuc

Audrey et Sandra se sont rencontrées il y a 3 ans au Marathon du Médoc. Depuis les projets s’enchaînent. La course à pied pour elles « c’est vital et nécessaire », elles feront le raid Corsica féminin ensemble et finiront 3èmes, elles seront 7èmes au Trail de Porquerolles…
Les filles aiment les défis et n’hésitent pas à sortir de leurs zones de confort.

En 2022, c’est le Rallye Aicha des Gazelles au Maroc qu’elles convoitent… Une aventure avant tout humanitaire avec des valeurs écologiques à travers laquelle elles veulent valoriser leur territoire, les Côtes d’Armor.

A deux, elles sont plus fortes et elles ont envie de se dépasser. Elles n’ont pourtant jamais été dans le désert et n’ont jamais participé à un Rallye automobile !

C’est à l’aide de cartes et d’une boussole qu’elles devront trouver leur route dans le désert marocain.

Audrey et Sandra, une belle énergie pour se dépasser, pour aller plus loin, pour de beaux partenariats…

Audrey (44 ans), Sandra (47 ans)

Le Rallye Aicha des Gazelles

Un raid 4x4 féminin en plein désert marocain !

Finie la géolocalisation, Audrey et Sandra se préparent à réaliser le Rallye Aicha des Gazelles, 1er Rallye féminin français organisé au Maroc, à la boussole, sans GPS.

Audrey et Sandra travaillent toutes les deux dans la formation dans la région briochine, elles mènent une vie de famille épanouie avec chacune deux enfants et une belle énergie… Elles aiment leur territoire et ont envie de le faire découvrir.

La course à pied c’est leur « truc », elles en ont besoin, depuis leur rencontre il y a 3 ans sur un Marathon, ces deux briochines ne se quittent plus, elle s’entraînement régulièrement et ont déjà réalisé de beaux trails ensemble (à Porquerolles ou sur le Raid Corsica ou elles finissent 3ème par exemple).

Elles aiment le défi, le partage et cette fois elles décident de sortir de leur « zone de confort », elles s’inscrivent au Rallye Aicha des Gazelles alors qu’elles n’ont jamais été dans le désert et n’ont aucune connaissance sur la conduite d’un véhicule dans ces conditions… et c’est justement cela qui les motive.

Côté technique, c’est un rallye d’orientation : « sortez vos cartes et vos boussoles », chaque jour elles devront rejoindre la fin de l’étape en réalisant le moins de kms possibles.

Elles ont confiance l’une envers l’autre, leur binôme est une force. Elles sont très sportives et très complémentaires. L’écoute, le respect, l’envie, la joie et le désir de se surpasser sont leurs meilleurs atouts.

 

Une aventure humanitaire, écologique et partenariale

 

Au-delà du dépassement de soi, ce qui motive nos deux « quadra » c’est l’implication humanitaire, écologique et partenariale de l’évènement.

Chaque équipage apporte des fournitures et des produits de première nécessité qui seront distribués dans les villages traversés, l’équipe médicale qui suit le Raid apporte des soins aux habitants tout au long du parcours.

Un Rallye engagé et responsable, au lieu de la vitesse c’est le moindre kilométrage qui est récompensé, c’est aussi le seul rallye au monde à être certifié par la norme environnementale ISO 14001.

 

Aujourd’hui « Les Gazelles en Marinières » concrétisent des partenariats (entreprises et collectivités) afin de valider leur inscription pour mars 2022. En plus de l’aide matérielle qu’elles apporteront aux villageois elles ont pris l’engagement de :

  • faire une donation à l’association « Cœur de Gazelle » qui œuvre depuis 2001 en marge du Raid pour accompagner les populations des villages traversés.
  • compenser complètement leur bilan carbone en replantant des arbres sur place.

 

Elles aiment la compétition et l’aventure, elles aiment aussi la Baie de Saint-Brieuc et ont à cœur de la faire rayonner sur chaque évènement auquel elles participent.

Avec le Rallye Aicha des Gazelles, elles vont se mesurer à 170 binômes féminins et visent le podium des premières participations…

Suivre les Gazelles en Marinières sur Facebook

posez vos questions

Plus d'information Contact

Rencontrez les ambassadeurs Tout vivre en Côtes d'Armor

  • Johann, ambassadeur de de Tout vivre en Côtes d'Armor

    Johan (30 ans)

    « Nous avons quitté une métropôle de 12 M d’habitants pour Locarn, village de 400 habitants… »

    Regarder la vidéo
  • Fanny (36 ans)

    « C’est en Côtes d’Armor que j’ai trouvé l’accompagnement nécessaire pour créer mon entreprise »

    Regarder la vidéo
  • Nicolas ambassadeur de Tout vivre en Côtes d'Armor

    Nicolas (46 ans)

    « En Côtes d'Armor, les agglomérations sont à taille humaine. On peut avoir un contact direct avec les élus »

    Regarder la vidéo
  • Nathalie ambassadrice de Tout vivre en Côtes d'Armor

    Nathalie (55 ans)

    « Nous avons trouvé à Dinan le lieu idéal pour créer Perlépampille ! »

    Regarder la vidéo
  • Hélène ambassadrice de Tout vivre en Côtes d'Armor

    Hélène (42 ans)

    « J’ai choisi de rester en Côtes d’Armor parce que je m’y sens bien ! »

    Regarder la vidéo
  • Stéphane Ambassadeur de Tout vivre en Côtes d'Armor

    Stéphane (50 ans)

    « Je suis parti à la conquête de l’Ouest ! et je respire mieux… »

    Regarder la vidéo
  • Laurent (45 ans)

    « j’ai découvert un réseau de partenaires culturels très étoffé »

    Regarder la vidéo
  • Yann Ambassadeur de la démarche Tout vivre en Côtes d'Armor

    Yann (28 ans)

    « Bien manger en Côtes d’Armor grâce aux circuits courts »

    Regarder la vidéo
  • Beatrice

    Béatrice (47 ans)

    « je travaille dans un établissement ou tous les enseignants se connaissent et s’entraident »

    Regarder la vidéo
  • Typhaine ambassadrice Tout vivre en Côtes d'Armor

    Typhaine (37 ans)

    « Je travaille à l’Armement avec mon mari. Il pêche et j’organise la vente en direct des produits de la mer »

     

    Regarder la vidéo
  • Karine Dirigeant de Coccinelle artisan fleuriste à Pleubian, ambassadrice Tout vivre en Côtes d'Armor

    Karine (46 ans)

    « le grand saut, du marketing automobile au métier d’artisan fleuriste »

     

     

    Découvrer le témoignage
  • Sébastien Dirigeant du Café-Théâtre Les Ballons Rouges, ambassadeur Tout vivre en Côtes d'Armor

    Sébastien (44 ans)

    « Un café-théâtre comme à Paris »

     

     

    Découvrer le témoignage
  • Audrey et Sandra, ambassadrices Tout vivre en Côtes d'Armor

    Audrey (44 ans), Sandra (47 ans)

    « Les Gazelles en marinières, un projet pour se dépasser, un projet humanitaire, un projet partenarial »

     

     

    Découvrer leur témoignage
  • Eleanor ambassadrice Tout vivre en Côtes d'Armor

    Eleanor (25 ans)

    « Eleanor, jeune anglaise se forme en Côtes d’Armor et s’épanouit en Centre-Bretagne »

     

    Découvrer le témoignage